samedi 29 juin 2013

Duo Max : la Course !

Repas des équipages lundi soir au CNTL finalement, histoire de passer un bon moment tous ensemble apres ces trois jours d'attente.

Pendant le diner est annoncé la suite du programme...

à suivre par là !


C'est donc sur un parcours adapté que nous partirons mardi à 15h : Marseille - Bouée météo à 30' au large de Nice, retour par les îles sur Marseille. 240 nautiques au programme. Parcours bien dessiné apprécié par tous semble t'il.




Nous voilà donc partis mardi après le briefing et ultimes vérifications de sécurité.
Reste de Mistral sur Marseille, il doit mollir dans la nuit. Deux options se dessinent pour rallier la bouée météo : la cote dans les îles avec petit temps mais peut etre brises à attendre, ou le large pour bénéficier le plus longtemps du Mistral.


Départ sous Endoume , au travers, la flotte s'élance pleine balle vers Maire. bon départ pour nous : après quelques longueurs, nous voilà 3ème.

Après Maire, nous passons dans les iles, le vent très instable en force et direction nous fait temporiser un peu l'envoi de spi. Nous l'enverrons sans tarder après les iles, tribord amûre. S'ensuit une longue descente sous spi lourd, de longs surfs incroyables dans la houle levée par ce mistral soufflant à 30 noeuds bien établis. Record du bateau en double : 15,4 nds !  
Nous poursuivrons cette option large toute la soirée et nuit, changement de spi pour le léger puis génois pour continuer au travers/bon plein en fin de nuit.

Les quarts de nuit s'organisent toutes les 2 heures, version course au large, histoire de nous reposer un peu avant la pétole du lendemain.

Réveil difficile dans la pétole, secoués par la houle, les voiles qui battent... Nous aurons deux moments de pétole difficile pour atteindre la bouée Météo en début de soirée.  Musique zen, relève toutes les demi heures du barreur pour tenir bon... Certains concurrents vont craquer à ce moment là.  nous sommes seuls au large, aucun concurrent à portée de jumelles, pas de réseau 3G, aucune idée de notre classement. Nous comprendreons en passant la bouée que l'option large a très bien payé.

Remontée au près , puis au travers et enfin sous spi la nuit pour rallier les iles du Levant et la rade d'Hyères jeudi matin.
Nous passons la ligne d'arrivée  11h19 jeudi matin , premiers en temps réel, avec une bonne avance sur nos poursuivants. 




Convoyage retour vers Marseille dans la foulée, pour arriver avant le mistral annoncé pour la soirée (encore !). Nous en prendrons quand meme pour 3 heures dans les iles et la rade sud...


Voici les arrivées à Hyères :





Bilan très positif pour SOLENN qui s'est bien comportée dans la brise, sous pilote ou non. Toutes les voiles utilisées pendant ces 2 jours ! Rien de cassé à bord, et les diverses préparations sont validées.





Toutes les infos, photos (Yohann Brandt) sont sur le site du CNTL.


Maintenant c'est le break d'été, avec quelques petits travaux encore...

ludo





1 commentaires:

fred bouillon a dit…

Super les gars belle victoire net et propre :-)
fred.

Enregistrer un commentaire